• Programme : Construction de 96 logements + commerces + crèche
  • Lieu : Ateliers Vaugirard, lot A, Paris XV, 75.
  • Calendrier : Phase PC.
  • Promoteur : Emerige + ICADE.
  • Maîtrise d'œuvre : Architecte mandataire: Hamonic+Masson & Associés.
  • BET TCE : BET structure: VP&Green, BET fluides: TPF-I, BET acoustique: Jean-Paul Lamoureux, paysagiste: Besson Girard.
  • BET HQE : Oasiis.
  • Perspectives : Luxigon
  • Coût : NC.
  • Surface : 7 900 m2.
  • Distinction : NF Habitat HQE, Effinergie.

Ateliers Vaugirard, lot A à Paris

Un bâtiment multiple et cohérent
Tout en terrasses, avec un jardin pour chaque logement, notre projet est un bâtiment hédoniste. Sensuel et multiple, il embrasse le site et se fait paysage dans le paysage. Véritable manifeste du plaisir d’habiter, il met en scène sur les 130m de long de la rue, l’idée de désirabilité, moteur de notre engagement sur le sujet du logement en ville.

Sa morphologie accompagne le site par un travail sur la diversité qui permet de séquencer le volume global par de multiples échelles habitées. Sa dimension linéaire et son impact local, renvoient le projet à plusieurs lectures, à des histoires différentes en fonction de l’éloignement ou du rapprochement. Ce dispositif va engendrer des sensations multiples.

Le travail sur le skyline permet d’introduire des variations au niveau de la silhouette qui se découpe dans le ciel, mais aussi de multiplier des appropriations différentes des toitures. Il permet ainsi d’offrir une vision d’échelles variées aux habitants alentours, et des lieux diversifiés pour les usagers du bâtiment. Le projet joue ainsi sur l’idée de mouvement, d’arrière-plan et de multiplicité.

Un bâtiment connecté au sol
La question de l’espace public et de son prolongement au cœur du dispositif est ici posée comme un préalable, une condition qui va irradier les pratiques et permettre un lien très fort entre l’espace partagé de la rue, et le projet.

L’imbrication de tous les flux de la ville (piétons, voitures, vélos) et des divers programmes (parkings, commerces, activités, crèche, logements) sont autant de percées visuelles à rez-de-chaussée qui accompagnent le « volume du piéton ». Lieu de l’intensité, de la transparence, de la profondeur et des perspectives diverses, ce rez-de-chaussée actif enrichit la ville en offrant un caractère dynamique et vivant sur l’ensemble du périmètre du projet.

Complexité et diversité

En offrant ici des logements et des espaces extérieurs multiples et variés dans leurs typologies (on trouve 37 typologies différentes sur 96 logements), nous proposons de la diversité dans le groupe. La répétition inhérente à la thématique du logement collectif est ici contrebalancée par les notions d’unicité et d’appartenance (typos, espaces extérieurs, vues, …).

La scénarisation des espaces extérieurs permet une appropriation différente des terrasses. D’une surface moyenne de 20 m2, elles offrent aux habitants la possibilité de laisser libre cours à leurs envies (cépées, plantes aromatiques, fleurs,…).

Cette « épaisseur » extérieure sert ainsi de filtre visuel vivant avec le bâtiment en vis-à-vis. Orienté plein sud, notre dispositif offrira un gigantesque jardin suspendu et lumineux au regard des habitants voisins. Plaisir d’usages et plaisir des yeux.