• Programme : Extension et réhabilitation d'une ancienne carrosserie.
  • Location : Paris XI , 75.
  • Paris XI .
  • Calendar : Commande: janvier 1999 / Livraison: mars 2000.
  • Client : privé.
  • Architecture team : Gaëlle Hamonic et Jean-Christophe Masson.
  • BET TCE : PRODÉCO.
  • Cost : NC.
  • Surface : 265 m2 + 18 m2 de patio..
  • Distinction : Nominé au "Mies van der Rohe Award 2003".

Maison particulière à Paris

La maison G reprend les anciens gabarits d’une carrosserie, mais Il ne s’agit pas à proprement parler d’une réhabilitation mais d’une intervention plus radicale, une manière d’investir totalement la trace du parcellaire.

Deux ambiances différentes se tissent: côté passage, les vieilles maisons sont conservées avec leur toiture, leur soupente. En cœur d’îlot, en place de l’ancien hangar, se dilate l’espace fluide de l’intervention neuve. Nous avons creusé un patio (3 m x 6 m) qui règle le mitoyen sur cour d’une paroi légère. Ces 18 m2 plantés de bambous deviennent jardin, source de lumière et horizon végétal pour toutes les pièces.

Conservant son caractère d’origine, la façade sur l’impasse demeure quasiment inchangée. Ce choix de discrétion et de respect du tissu environnant, voulus dés les premiers dessins par les architectes, a facilité l’appropriation du projet par les habitants de cette impasse modeste du vieux Paris.

Passé le seuil, le visiteur est littéralement aspiré vers un grand volume extrêmement clair (le séjour), ouvrant sur le patio. Se découvre alors le scénario de la vie quotidienne.

Exploitée dans sa totalité, l’emprise est donnée d’un seul tenant et la vie s’installe au creux des ouvrages. Les espaces s’enchaînent, distincts par leur qualité lumineuse et leur volumétrie contrastée. Pas une porte, pas un obstacle. Les transitions prennent la forme de filtres délicats: haie de bambous sur la cour, jeu d’écrans de polycarbonate transparent ou translucide pour la cuisine, le coin repas, le salon, les bureaux.